Comprendre le monde et ses zones d’ombre, s’interroger sur ce que signifie y vivre… Nous pensons que la littérature est un moyen d’exploration des possibilités humaines infini qui traverse les genres.

Comme Alysia Abbott, Jesmyn Ward, Shulem Deen ou J.D. Vance, certains de nos auteurs proposent des récits, des romans autobiographiques portant sur le monde et la société. Leurs expériences souvent complexes, leurs histoires parfois lointaines éclairent avec bienveillance nos propres vies et interrogent la nature des liens entres sphères privées et sphères politiques.

D’autres – Ted Conover, David Grann, Sudhir Venkatesh, Misha Glenny ou Carl Hoffman – nous entraînent, par le biais de la littérature mais sans jamais renoncer à ce qui fait la force d’une enquête de haut vol, dans ce que Roberto Saviano appelle les « dynamiques multiples et entremêlées de nos systèmes ».

Tous regardent la réalité avec humanité et nous permettent de saisir le monde actuel. Tous défrichent ce pan de la littérature où les faits sont avérés et que, depuis 2013, nous avons à cœur de défendre : la littérature de non-fiction.

Un troisième axe éditorial propose les portraits des acteurs de notre temps : pionniers, innovateurs, visionnaires, artistes… Leurs aventures et leur philosophie, parfois fantasques, sont pleines d’enseignement ; ils ont pris des risques pour changer leur existence et transformer le monde. Vous aurez, nous en sommes certains, une sympathie immense pour leurs histoires.