Yiwu, Liao

Né en 1958, Liao Yiwu a été condamné à quatre ans de bagne pour avoir écrit un poème qui dénonçait le massacre du 4 juin 1989 place Tian’anmen. Torturé, emprisonné, puis contraint au silence et à la marginalisation, il a dû s’exiler en Allemagne, où il vit depuis 2011. Pendant plus de sept ans, il a interrogé en secret des survivants du massacre, parmi lesquels son ami Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix 2010. Grâce à lui, les opposants au régime chinois ont enfin une voix et des noms. Son oeuvre lui a valu de nombreuses récompenses, dont le prix Václav Havel en 2018.

Photo : © D.R.